EUGENE, la pâtisserie rêvée pour les diabétiques (mais pas que…)

10872619_757873784266794_584895169_n

10877871_757873794266793_548271731_n

Une nouvelle adresse un peu particulière vient d’ouvrir au 11 rue Guillaume Tell à Paris dans le 17ème. Eugène, c’est l’histoire de Christophe Eugène Touchet, à qui on a diagnostiqué un diabète il y a quelques années. Gourmand dans l’âme, et frustré de devoir se limiter dans ce qu’il mange, il ose à 50 ans passé, obtenir son CAP pâtissier. Il rencontre alors Luc Baudin et élabore en duo des recettes de pâtisseries étonnantes à des prix très raisonnables.

D’abord saluer le concept

Ne venez pas chez Eugène dans le but de comparer leurs créations avec votre boulangerie habituelle. Si vous faites ça c’est que vous n’avez pas compris la démarche. Forcément, créer des pâtisseries avec la problématique du sucre implique qu’il faut compenser avec des produits que l’on a pas ou peu l’habitude de voir dans ce que nous connaissons traditionnellement. Les créations, élaborées avec le soutient de diététiciens, contiennent moins de sucres et davantage de fibres. La farine T80 meulée à la pierre, le sirop d’agave, le chocolat Valrhona, la farine de lentilles et de pois chiches ont le premier rôle dans l’élaboration de ces pâtisseries.

Malgré ces exigences, le but est de préserver la gourmandise et l’esthétique de ce que nous recherchons tous dans les meilleures pâtisseries. Même si on ne trouvera pas de macarons; impossibles à faire sans sucres selon les exigences de chez Eugène; on retrouvera de délicieux chocolat, de très bonnes viennoiseries et des pièces sucrées savoureuses.

… puis s’attarder sur le goût

Redéfinition des recettes donc redéfinition des goûts. Au coin de la rue on est interpellé par la cave au chocolat. Les pièces imaginées par Luc Baudin sont splendides et il s’avère qu’elles sont également délicieuses ! Du simple carré de chocolat aux rochers (un premier coup de coeur), j’approuve sans hésitation !

10867176_757873937600112_166545431_n

10850436_757873930933446_1987645344_n

10881161_757873920933447_1573360060_n

10859754_757873927600113_67527285_n

Eugène propose bien entendu des viennoiseries et une variété de pains. J’ai pu tester l’un de ces pains (un
10863600_757873850933454_1856095937_npain de campagne je crois ? je ne suis pas sûre) très agréable en bouche. Au niveau des viennoiseries, on notera qu’elles sont un peu plus compact que ce que l’on connait (le feuilletage étant différent). Un petit coup de coeur pour le pain au raisin aux baies de Goji.Je ne suis pas fan des mini brioches mais comme me l’a si bien expliqué Christophe Eugène, ça fait du bien pour un diabétique de pouvoir manger une petite brioche qui cale le matin sans scrupule.

Plus proche des caisses, on découvre les pâtisseries. Très jolies, esthétiques, on trouve des éclairs dont la pâte à choux est réalisée notamment avec de la farine de lentilles et de pois chiches. J’ai particulièrement aimé celui au cassis et à la fleur de cactus, intense au gout. Le Manhattan, version revisitée du Mont Blanc va en conquérir plus d’un avec ses saveurs de mandarine et de vanille.

10881161_757873840933455_593560208_n

10850812_757873867600119_326075923_n

Ces pièces existent en version XXL comme bûches de Noël. On retrouve le Manhattan, le Fruithé (roulé au thé matcha) et le Grand Choc qui ressemble à une glace magnum. Si l’idée vous tente d’avoir une de ces jolie bûches pour Noël, je vous conseille de contacter la pâtisserie dès que vous aurez lu ces quelques lignes car ils risquent d’être submergés par les demandes.

10850896_757873820933457_419173985_n

Les « Princes d’Eugène« , hommage au gâteau royal des goûters bien connus est un autre de mes coups de coeur. C’est pourtant tout simple, un sablé, une ganache et un disque de chocolat aromatisé mais c’est très efficace !

10877582_757873884266784_1296346193_n

Les financiers au thé matcha et poire poivrée est un vrai mystère. Je l’ai d’abord testé dans sa version « mini » en sachet et j’ai complètement craqué pour le fondant de la poire qui s’accorde avec le thé. Puis je l’ai testé en « part » et là non… non ça ne l’a pas fait du tout. Un goût étrange m’est resté dans le palais en-dessous de la langue. Je ne l’explique pas mais bon ce sont mes goûts à moi de toute façon.

10877566_757873814266791_2094893608_n

De bonnes surprises chez Eugène ! On apprendra également que les pâtisseries tiennent moins longtemps que les pâtisseries traditionnelles (la faute au sucre). Quelques infos en plus… pour les petites faims, Eugène propose des gourmandises en sachet (je vous ai déjà parlé des mini financiers et des rochers miam miam) et des formules pour le midi avec notamment des éclairs salés (la même pâte à chou que le sucré).

10846638_757873890933450_1875822356_n

10872629_757873897600116_301488353_n

EUGENE

11 rue Guillaume Tell

75017 Paris

http://eugene.paris/

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share Button

2 commentaire sur “EUGENE, la pâtisserie rêvée pour les diabétiques (mais pas que…)

  1. Cette boulangerie peut aussi être intéressante pour ceux et celles qui font attention à leurs lignes… Car les diabétiques doivent manger des aliments à IG bas, or je ne suis pas diabétique et je suis un régime à IG bas… Cela permet de perdre quelques kilos mais si on veut éviter de les reprendre il faut maintenir à vie une alimentation de ce type… Alors je dis oui à cette initiative qui se veut gourmande et très utile.

    A quand des franchises ? ou le même style mais dans d’autres villes ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *