On a testé Super Mario Run pour iPhone : un opus entre nostalgie et nouveautés

super-mario-run-dwll

Le plombier moustachu a soufflé ses 31 ans bougies cette année. L’occasion pour Nintendo de lancer son premier vrai jeu son iPhone (la version android est prévue pour janvier 2017). Le 15 décembre, le jour de son lancement, le jeu a explosé le record de Pokémon Go en nombre de téléchargements. Pour son prix fait polémique. Et nous, qu’est-ce qu’on en pense ?

Dès les premières images de lancement, on se retrouve plongé dans une atmosphère familière, à l’instar de celle de New Mario Bros. Les personnages classiques, méchants ou gentils, sont là, la musique est fidèle… Bref pas de disruption de ce côté-là.

super-mario-run-1

 

Par contre, nous sommes ici dans un jeu de runner (comme Temple Run ou Rayman par exemple) : Mario court tout seul à une vitesse folle. Contrairement aux runners classiques et pour conserver une cohérence avec les autres versions, le scroll du jeu se fait de gauche à droite. Autre point différent de vos gameboys, wii et autres, le personnage à la salopette rouge saute tout seul pour éviter les ennemis au sol comme les Goombas.


super-mario-run-course-saut

Au moment du descriptif, j’avoue m’être dit « mais s’il court et saute tout seul… on fait quoi du coup ? ». En réalité pas mal de choses. Si Mario peut effectivement sauter tout seul, la fonction « saut manuel » (par pression du doigt sur l’écran) a une place primordiale dans le jeu. Il permet déjà les classiques : casser les blocs pour gagner des champignons, étoiles, pièces, éviter de tomber dans les trous, tenter d’atteindre le haut du mât en fin de jeu, etc.

Les fonctions en plus : gagner des points en plus, voire de débloquer des bonus. Si vous utilisez la fonction saut devant un « méchant », vous tuez l’ennemi, donc vous gagner des points supplémentaires. Vous pourrez aussi rebondir entre deux parois pour atteindre un étage supérieur, lequel regorge généralement des pièces et autres. Le saut est adaptable selon la durée de pression du doigt sur l’écran. Plus vous appuyez longtemps, plus Mario saute haut 🙂

Comme toujours dans les jeux Mario, l’intérêt réside à la fois dans les décors travaillés et dans la multitude de petits extras qui font que, finir un niveau, c’est pas suffisant. On notera : récupérer les 5 pièces roses par monde, tuer un max de méchants, etc.

Par contre, mais peut-être n’y ai-je pas passé assez de temps, je n’ai pas trouvé de passage secret dans les tuyaux….

Des jeux sont proposés en parallèle qui aideront peut être certain à jouer un peu plus longtemps en version gratuite avant de désinstaller l’app. On peut notamment défier d’autres joueurs pour gagner des Toads. Pour cela il faut être rapide mais aussi faire des figures pendant les 90 secondes du challenge et ainsi devenir plus « populaire » que son opposant 🙂

super-mario-run-2Ce qu’on en pense

Perso, je suis bon public avec les produits Mario en tout genre. Du coup, j’ai globalement bien aimé. Je pense que vous l’aurez compris par ma description ci-dessus ^^.

Par contre, au risque de ne pas être très originale, je trouve que 9,99€ pour une app iPhone c’est un peu cher, d’autant qu’il n’y a pas beaucoup de mondes (même si un jeu console coûte une cinquantaine d’euros). J’espère que d’autres niveaux arriveront très vite si le géant japonais veut encourager sa clientèle à conserver l’appli.

Si vous possédez un iPhone, je vous invite a minima à tester les 3 premiers niveaux ! Pour les autres, il faudra encore attendre quelques jours.

Pour les retardataires de Noël, une carte appstore pour s’acheter le jeu peut être un chouette cadeau 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *