Pause ciné : Miss Peregrine et les enfants particuliers, un rêve Burtonien

missperegrine-burton

Samedi, c’était soirée ciné. L’occasion de découvrir le dernier Tim Burton : Miss Peregrine et les enfants particuliers. J’avoue y être allée davantage pour le nom du réalisateur que pour la bande-annonce. Je craignais un peu tomber dans un film d’enfant… et bien non. On retrouve l’univers onirique sombre et l’humour un peu macabre burtoniens.

Miss Peregrine est basé sur le roman éponyme de Ransom Riggs. Une histoire riche et dense, mêlant intrigue et fantastique, parfaitement retranscrite à l’écran.

Coté synopsis, on suit Jake (Asa Butterfiel), un ado surnommé tygrysku (petit tigre en polonais) par son grand-père bien aimé. Ce dernier l’a bercé d’histoires fantastiques depuis sa prime enfance… celles relatant Miss Peregrine et les enfants particuliers. Quand Jake assiste au meurtre de son grand-père, désigné par la police comme « infarctus », il commence à voir des monstres et consulte une psy. Celle-ci va conseiller à ses parents de l’accompagner au Pays de Galles, sur l’île présumée de Miss Peregrine (Eva Green), pour faire le deuil.

C’est là que les choses commencent vraiment…

Dans ce récit traditionnel se glisse des touches de mélancolie intriquée avec finesse avec une menace poignante. On retrouve des touches d’anciens films, comme Edward aux mains d’argent.

On notera quand même que les deux acteurs fétiches du réalisateur, Johnny Depp et Helena Boham Carter, sont absents du casting. (comme quoi les divorces…).

Au-delà du surnaturel, l’histoire relate du rapport au temps, à la mémoire et le process aigre-doux de vieillir. La jeunesse éternelle, rêvée par la majeure partie de l’humanité, trouve ici ses limites.

Cela a été une vraie bonne surprise. Même si certains aspects ont tout du teen-movie, la touche de Burton l’éloigne aussitôt. Si quelques passages sont, selon moi, inutiles, l’ensemble reste équilibré et plein de poésie macabre.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *