Zentangle, une façon artistique de destresser

starship trooper

Il y a un an j’ai découvert le Zentangle mais n’en connait le nom depuis quelques jours. A la fois joli et déstressant, il est à la portée de tous ceux qui disposent d’une feuille de papier, d’un stylo noir et d’un pouce opposable.

Si on décortique le mot et qu’on le traduit « Zen » = relaxant et « tangle » =  gribouillages. Cela dit, ce n’est pas exactement la même démarche qu’un gribouillage quand vous êtes au téléphone par exemple. L’idée ici est d’être concentré sur son dessin, un peu comme pendant une méditation (ou quand on dessine « pour de vrai »). En théorie, la méthode Zentangle, créée par Rick Roberts et Maria Thomas,  est composée de règles (que j’avoue ne suivre que très à la marge).

Traditionnellement, il faut se munir d’une feuille de papier de 9×9 cm et d’un stylo noir. Il faut ensuite « remplir » le carré avec des dessins structurés et répétitifs. Idéal pour se relaxer de façon intuitive et amusante avant de se coucher ou en amont d’un événement stressant (prendre l’avion, réunion importante,…).

Le vrai plus c’est que tout le monde peut s’y mettre pour peu que vous sachiez dessiner un point, un trait ou un rond…

Pour en faire de temps en temps, je peux vous dire que ça vide vraiment la tête ! Pour ma part, je ne fais pas des carrés mais des formes qui m’inspirent et que je comble avec ces petits motifs. Le starship trooper dessiné dimanche en est un exemple.

starship trooper

Je fais aussi plus simple, selon mon temps disponible :

FullSizeRender

A vos stylos !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Un commentaire sur “Zentangle, une façon artistique de destresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *