Unreal, la face cachée de la téléréalité

unreal

Du « Bachelor » à UnReal, il n’y a qu’un pas… derrière la caméra. Cette nouvelle série de Lifetime nous plonge dans les coulisses de « Everlasting », émission dans laquelle un riche héritier (anglais de surcroît) se fait séduire pendant plusieurs semaines par une douzaine de prétendantes. Loin de la satire, on y découvre un univers où la manipulation fait loi, où la morale est restée aux portes du manoir…

 

Si UnReal n’est pas la première du genre à utiliser la téléréalité comme toile de fond (Dead Set, Siberia,…), la manière de traiter l’histoire est novatrice. Au cœur de l’histoire, Rachel Goldberg (Shiri Appleby). Une productrice avec pour mission la manipulation des candidats pour orienter les épisodes et plus globalement l’émission pour assurer un max d’audience. Ce que ses supérieurs, un égocentrique et une queen b(itch), appellent de la « bonne télévision » : exploiter la virginité d’une candidate, monter deux candidatures l’une contre l’autre pour assister à un « cat fight ». La fin semble justifier les moyens. Ce qui est particulièrement intéressant est qu’in fine, tout le monde manipule tout le monde, avec différents niveaux d’expertise.

Bien qu’on se retrouve au milieu d’un nid de vipères doré au sommet d’une colline de Los Angeles, on s’attache vite au personnage de Rachel. Elle est au cœur de l’action, au centre des personnages. Elle tient le rôle le crucial pour qu’Everlasting soit un succès. Elle réussit à humaniser cette atmosphère qu’elle déteste mais qu’elle a dans la peau.

Si d’autres histoires gravitent autour du pitch principal, la téléréalité n’est pas ici un prétexte. La série décortique les codes, les usages, les égos,… et souligne l’intelligence (maligne certes) de ses protagonistes. Un vrai coup de cœur pour cette série que je vous conseille vivement !

Comme le dit très bien un journaliste de Flare « si vous aimez Bachelor, vous allez adorer UnReal. Si vous détestez Bachelor… vous allez adorer UnReal ! ».

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *